1971 cas de grossesses précoces enregistrés en 2018 dans les écoles au Sénégal

La débauche en milieu scolaire est une réalité au Sénégal. La plateforme « Femmes Osez les médias » qui s’est penchée sur la question a fait savoir qu’en 2018, 1971 cas de grossesses précoces sont enregistrés dans les établissements scolaires au Sénégal.

Sédhiou bat le record avec plus de 30 %. Ensuite viennent les régions de Kolda et de Ziguinchor. Les auteurs de ces grossesses sont les élèves, les étudiants, ensuite viennent les enseignants qui occupent un taux de 2,02 %. Viennent ensuite les militaires, les travailleurs des Btp, les Jakartamen, entre autres, selon la plateforme « Femmes Osez les médias ».