Après la visite de Poutine en France, la Russie de nouveau la bienvenue au G7?

À cinq jours du sommet de Biarritz, Emmanuel Macron reçoit au fort de Brégançon Vladimir Poutine. La rencontre permettra d’aborder des dossiers difficiles, de la situation en Iran aux élections municipales à Moscou, a supposé un ancien ambassadeur de France en Russie, lequel a de plus estimé les chances d’une réintégration de la Russie au G7.

L’ancien ambassadeur de France en Russie (2000-2003) Claude Blanchemaison a évoqué dans une interview accordée à RIA Novosti ses attentes pour la prochaine rencontre entre les dirigeants français et russe dans le fort de Brégançon.

À son avis, comme ces pays sont membres permanents du Conseil de sécurité, il est «normal» que leurs Présidents communiquent souvent sur des sujets internationaux majeurs. La prochaine réunion, selon lui, s’axera tout d’abord sur la question iranienne: l’accord nucléaire de Vienne, la sécurité dans le détroit d’Ormuz, le rôle de l’Iran en Syrie.

«Il y a des sujets sur lesquels la France et la Russie ont la même position, notamment le maintien de l’accord nucléaire avec l’Iran même si malheureusement les Américains s’en sont sortis», a noté le diplomate.

Dans la liste des sujets évoqués, la deuxième place est occupée par le conflit en Syrie, où la situation à Idlib reste préoccupante selon l’ex-ambassadeur. La question ukrainienne sera également abordée avec en fond l’élection du nouveau Président Zelensky.

Dans le même temps, les deux Présidents discuteront d’autres sujets, comme des perspectives du Brexit, des élections municipales à Moscou et du développement des relations bilatérales.

La Russie invitée au G7?

Cette rencontre précède le sommet du G7 à Biarritz, présidé par M.Macron. M.Blanchemaison a exprimé ses doutes concernant une éventuelle invitation donnée au Président russe pour qu’il se rende à Biarritz. Il ne reste en effet «que cinq jours» avant l’événement et, pour une telle invitation, le consentement des autres participants est nécessaire.

Cependant, le Président du sommet de 2020, Donald Trump, pourrait inviter la Russie à participer, a noté le diplomate.

Le Kremlin dévoile des sujets 

Lors des négociations entre Vladimir Poutine et Emmanuel Macron prévues pour le 19 août en France, les questions concernant la Syrie, notamment la possibilité d’un sommet quadripartite, la Libye, la situation dans le golfe Persique ainsi que le programme nucléaire iranien pourraient être soulevées, selon Youri Ouchakov, le conseiller du Président russe.

fr.sputniknews.com