Affaire du voile à la JA : Imam Kanté prévient contre l’islamophobie

L’interdiction du port du voile à l’institution Sainte Jeanne d’arc (JA), a fait réagir Ahmadou Makhtar Kanté. L’imam de la grande Mosquée de Point E prévient contre le courant anti-musulman d’inspiration chrétienne au Sénégal.

Interdiction du voile
« Je me demande en quoi un établissement d’inspiration chrétienne peut-il imposer à une jeune fille d’être tête nue pour y faire ses études », s’est-il interrogé sur sa page Facebook. Avant d’enchaîner que « le cas non échéant, c’est un combat qui ne dit pas son nom contre le port du voile par les jeunes filles musulmanes. Et dans ce cas de figure, attention au virus de l’islamophobie dans notre pays. »

Eléments précurseurs
Se rappelant de certaines affaires comme « l’affaire Guigon contre deux jeunes docteurs en pharmacie interdits de prière, l’affaire JA contre les élèves musulmanes pour interdiction de voile, l’affaire Oxfam LGBT, » Imam Kanté estime que « ça commence à faire trop » et pour lui, « dans cette lancée, c’est l’appartenance à l’Islam, qui sera interdite dans notre pays. »

Interpellation pour les autorités
C’est dans ce cadre qu’il « interpelle les autorités publiques, notamment le ministre de l’Education nationale et le président de la République pour que force revienne à la loi. » Pour Imam Kanté, « on dit que gouverner c’est prévenir. Voilà une bonne et urgente occasion d’appliquer cet adage, de surcroît sur des questions identitaires dont le degré de sensibilité est connue. »

Affaire du voile à la JA : Imam Kanté prévient contre l’islamophobie