SORY KABA, EN MISSION COMMANDÉE ! Par Jeunesse Républicaine de Fatick

Quand on ne peut pas être plus éloquent que le silence, la logique voudrait qu’on se taise. Hélas, certains ne semblent toujours pas assimiler ce célèbre maxime. Pourtant, le silence peut être bruissant de paroles. Il est même souvent éloquent. C’est dommage alors que Sory Kaba qui fait feu sur tout, n’arrive toujours pas à comprendre que ce n’est pas en investissant les médias qu’on se fera remarquer.

Invité de l’émission dominicale de la RFM « Grand Jury » ce dimanche, M. Kaba a tressé des lauriers aux ministres de l’intérieur (sur la réciprocité du visa dont il ignore les tenants et les aboutissants) et des affaires étrangères (sur les supposées réhabilitation et indemnisation de Karim WADE, qui est encore loin de ses prérogatives) pendant ce temps, il s’autoproclame censeur pour limiter les mandats du Chef de l’état. Là où de brillants juristes livrent des avis divergeants. Pourtant la souveraineté appartient au peuple.

Mais le comble ce sont les contradictions dont M. Kaba a fait montre. D’un côté, il soutient que des jeunes de Fatick sont laissés en rade par le régime de Macky en terme d’emplois; d’un autre, il dit être d’accord que le Président de la République privilégie des jeunes de Fatick et de MATAM dans l’octroi des emplois. Diantre !

De contradictions à contradictions, M. Kaba dit également être en phase avec ALIOU SALL pour que tous ceux intéressaient par la fonction de Président de la République à se signaler et à quitter l’attelage gouvernemental.

M. Kaba voudrait alors entre d’accord avec tout le
Monde et en même temps contre tout le monde. Tel un pompier-pyromane, en mission commandée !

La jeunesse Républicaine de Fatick

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.