CORONAVIRUS : LA PRESSION S’INTENSIFIE SUR MACKY SALL, LE RAPATRIEMENT DES ETUDIANTS, UNE EXIGE ABSOLUE POUR LEURS PARENTS

Une fois encore, les autorités ont montré leurs limites dans gestion de leur communication. La récente sortie du président de la République soutenant que le Sénégal n’avait pas les moyens de rapatrier ses étudiants coincés à Wuhan, berceau de l’épidémie du coronavirus, en est une parfaite illustration. Aujourd’hui, c’est un truisme que de dire que les nombreuses sorties médiatiques des autorités sur leur gestion de la crise n’ont point convaincu l’opinion. La preuve les parents des étudiants sénégalais établis en Chine ont manifestement décidé de mettre la pression sur Macky Sall et son gouvernement. Réunis autour d’un collectif, ils ont fait face à la presse, ce mercredi 5 février 2020, pour crier leur détresse suite à la « situation dramatique » que vivent actuellement leurs treize enfants, rapporte Dakaractu.
Comme pour pousser les autorités à changer de stratégie dans la gestion de cette crise sanitaire, en privilégiant notamment la piste du rapatriement des étudiants, les conférenciers ont visiblement décidé d’utiliser des phrases-choc. Au moment où certains pays ont rapatrié leurs compatriotes, le Sénégal allait « livrer ses fils à une mort annoncée », a martelé Yoro Ba, porte-parole du collectif, cité par Dakaractu. Poursuivant sa déclaration, Yoro Ba souligne que «si un malheur survenait, ils (étudiants) ne veulent point être incinérés. Les enfants sont en parfait état de santé et exigent leur droit d’être secourus par leur mère patrie. L’urgence d’évacuation de Wuhan ne concerne que treize étudiants seulement qui, répétons-le, sont en parfait état de santé », dit-il.
Lamine SOW

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.