BRT : Les tarifs dévoilés

Les tarifs des Bus Rapid Transit (BRT) sont compris entre 300 et 500 Francs Cfa. C’est une révélation faite mardi 28 octobre par le directeur général du Cetud. Thierno Birahim Aw précise que la session pour l’exploitation du projet sera fixée dix ans.
Les tarifs seront à un niveau très acceptable. Selon le directeur, on n’en est pas à confirmer à ce stade le coût et l’écart. Et d’assurer que ce sera complétement dans les capacités à payer des usagers qui font le trajet entre Guédiawaye et Dakar.

Entre 300, 400 Francs…
Aujourd’hui, un tarif moyen est observé autour 300, 400 Francs Cfa, nous apprend sur Rfm M. Aw ajoutant que ledit tarif sera « largement dépassé » parce que les véhicules font deux ou trois trajets avant d’arriver à sa destination.

Confirmation de données
Les données révélées seront confirmées à l’issue de concertations avec l’ensemble des équipes impliquées », a dit Thierno Birahim Aw. Mais ce qui est sûr, « c’est que ce sera dans une fourchette très acceptable par rapport au niveau de confort, de qualité et de sécurité que nous apporterons aux usagers ».

Cession d’exploitation
L’Etat a opté de faire une concession de course de dix ans. Ce, parce qu’il y a des compétences à acquérir pour des systèmes complexe. Mais rassure, M. Aw ce sont les sénégalais qui vont être formé et qui vont exploiter ce BRT. Embouchant la même trompette, il souligne que dix ans permettra, avec l’intégration des opérateurs locaux dans la structuration du projet, de très vite monter en compétence pour qu’on puisse demain, confier aux sénégalais des modes d’exploitations complexes (…).

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.