Mamadou L. Diallo: » L’Eco peut être une bonne chose pour le Sénégal si … »




La monnaie est du ressort des institutions, donc du capital social, estime le leader du mouvement « Tekki », Mamadou Lamine Diallo.

Capital…
» J’ai toujours rappelé que c’est le capital décisif, il est plus important que le capital technique, les routes, les ponts de l’émergence et patati patata. Ma position est claire et sans équivoque, il nous faut dans cette affaire éviter la balkanisation monétaire, ce serait un recul dangereux. La tentation est grande face à l’arrivée massive des revenus gaziers et pétroliers de tenter cette aventure », déclare Mamadou Lamine Diallo.

Intégration…
D’après lui, En Mauritanie, après le boom du fer au début des années 70, les élites « pro Mondes arabes » ont décidé de créer l’ouguiya. Cela n’a pas boosté l’économie locale, mais a plutôt défavorisé l’intégration avec le Sénégal.

BCEAO…
Pour M. Diallo, l’Eco ne pourra prospérer que si la BCEAO s’engage dans une politique monétaire active pour relever le défi du triangle de l’économiste Mundell que les spécialistes connaissent.