RAPPORT MAEP : LES PME SÉNÉGALAISES PEINENT À DÉCOLLER

Le Sénégal figure parmi les dix premiers pays en matière de réforme du climat des affaires dans le monde. C’est ce qui ressort du rapport 2017 du Mécanisme africain d’évaluation par les pairs (Maep) présenté, ce jeudi, 30 janvier 2020.

Ledit rapport note que l’environnement des affaires et les conditions de compétitivité de l’entreprise sont positifs au Sénégal. S’il en est ainsi, estime le rapport, c’est parce que des efforts ont été fournis en matière de dématérialisation des procédures, notamment en termes de délais de création d’entreprises.

Mais, en dépit des avancées enregistrées et la prise de conscience de la nécessité de faciliter l’investissement, le Sénégal reste en deçà de ce qui est requis pour gagner la confiance des investisseurs nationaux et internationaux.

Le secteur privé demeure peu dynamique et fragile, comme en témoigne la faiblesse de la création d’entreprises et celle de captation des Ide. « Ni les codes constituant la trame de l’environnement des affaires, ni les textes législatifs visant à définir le cadre de référence du développement des PME, encore moins les structures, institutions et programmes mis en place, pour impulser et accompagner le secteur privé, n’ont permis, jusqu’à présent, à l’entreprise sénégalaise de prendre son essor », lit-on sur le rapport.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.