IMPORTATION DES VEHICULES D’OCCASION : VIRAGE A 180 DEGRES DE MACKY SALL

On doit donc la (cette promesse présidentielle) classer dans la catégorie « propos de campagne ». Lors d’un meeting à Paris, en 2013, Macky Sall avait promis, à ses militants, qu’il porterait à dix ans, l’âge des véhicules d’occasion pouvant être importés au Sénégal. Il avait cependant ajouté une condition : lui assurer une réélection. On se souvient que cette sortie avait fait grand bruit. L’opposition estimait qu’il était entré prématurément en campagne. On connaît la suite. Macky Sall est réélu au premier tour en février dernier.

Depuis, beaucoup de militants attendent la matérialisation de la promesse présidentielle de 2013. Mais ils doivent déchanter puisque le président de la République a fait du rétropédalage  si l’on en croit Le Quotidien. En effet, explique mon confrère , Macky Sall devrait signer, dans les prochains jours, un décret interdisant l’importation des véhicules d’occasion âgés de 8 ans au moins.
Le décret stipulerait que “tout véhicule âgé d’au moins 8 ans sera interdit d’immatriculation au Sénégal et réexporté dans un délai de deux mois ou détruit à l’expiration aux frais du propriétaire ou de l’importateur, sans préjudice d’une pénalité de deux millions Fcfa”.
Le document ajoute que les véhicules de moins de 5 ans paieront une pénalité d’importation de 20%, tandis que ceux de moins de 8 ans, mais ayant au moins 7 ans de vie payeront 60% de pénalité.
Alors, pourquoi ce virage à 180° ?

Cheikh Sidou SYLLA

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.