Afghanistan: cinq morts, une quarantaine de blessés dans un attentat

Kaboul a été frappé ce jeudi 5 septembre matin par un nouvel attentat revendiqué par les talibans. C’est la deuxième attaque du groupe armé en l’espace d’une semaine, alors que les négociations entre Américains et talibans pour une sortie du conflit semblent avoir franchi un pas décisif.

L’accès au rond-point Shash Darak a été fermé par un cordon de sécurité. Sur la route, une douzaine de voitures calcinées, aux vitres brisées. Les trottoirs sont parsemés de débris. Les livres déchiquetés d’un vendeur ambulant sont éparpillés sur le terre-plein central. Des passants couverts de sang sont escortés à pied alors que les ambulances arrivent sur les lieux sirènes hurlantes.

Le carrefour qui a été visé par l’attaque à la voiture piégée, est un lieu stratégique de Kaboul. Situé au centre-ville, il dessert de nombreux axes principaux de la ville et est très fréquenté aux heures de pointe comme ce jeudi matin à 10 h 10, heure locale, lorsque l’explosion a retenti.

Shash Darak est régulièrement visé par des attaques-suicide. La cible est souvent l’un des bureaux des services de renseignements afghans qui s’y trouve. C’est celui-ci que les talibans affirment avoir visé ce matin alors qu’un convoi de troupes étrangères entrait dans leur enceinte.

Des civils sur les lieux

Faux, disent les autorités afghanes qui affirment que seuls des civils se trouvaient sur les lieux. Cette attaque est la deuxième perpétrée les talibans à Kaboul en moins d’une semaine. Il y a trois jours, un complexe résidentiel fortifié où habitent des étrangers a été visé par un camion-citerne transportant du carburant et sur lequel était posée une bombe. Au moins 16 personnes ont été tuées, il y a eu plus d’une centaine de blessés.

Si talibans et Américains sont parvenus à un accord de principe pour une réduction de la violence contre un retrait des troupes étrangères, sur le terrain les talibans intensifient leurs attaques contre les forces étrangères et afghanes dans le pays.

Rfi

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.