Afrique du Sud: Vague de pillage de commerces appartenant à des étrangers

Les magasins de commerce appartenant à des étrangers à Soweto en Afrique du Sud ont été vandalisés mercredi, 14 août, par plusieurs habitants de cette ville.

Les zones qui ont été touchées sont: Zola, Emdeni, Moletsane, White City, Zondi et Rockville. L’assaut sur les étrangers rappelle une vague d’attaques xénophobes déclenchées à Soweto, il y a un an.

Le porte-parole de la police, le capitaine Kay Makhubele, a confirmé que les résidents d’un certain nombre de villes pillaient des magasins appartenant à des étrangers depuis mercredi soir.

« Pour le moment, on ne sait pas ce qui a déclenché cela. Nous n’avons pas encore déterminé l’ampleur des dégâts, mais nous avons des agents sur le terrain qui tentent de maitriser la situation », a-t-il déclaré.

Les habitants de White City ont affirmé que le pillage était le moyen par lequel la communauté manifestait sa colère face à l’attaque de policiers dans le quartier central des affaires de Johannesburg il y a plus de deux semaines.

La semaine dernière, des membres des forces de l’ordre ont repris le contrôle de la CDB de Johannesburg par le biais de l’opération «Okae Molao», ce qui a permis la récupération de sept fusils d’assaut, trois pistolets et des millions de cartouches de produits contrefaits ont été aussi confisqués dans le centre-ville et des centaines d’étrangers sans papiers ont également été retrouvés et arrêtés.

Un habitant de Soweto soutient, «Comment des habitants de ce pays peuvent-ils attaquer nos agents de police? La police d’autres pays ne tolérerait pas cela. Les gens sont fâchés à cause de cela », a-t-il déclaré.

Un autre habitant a déclaré que le pillage était inévitable. Moeketsi Tladi a déclaré qu’il n’était pas surpris de ce qui se passait dans sa région. «Les gens sont mécontents de ce qui s’est passé. Ce n’était qu’une question de temps », a-t-il déclaré.