Algérie : « La langue française n’est pas utile », dixit le ministre de l’Enseignement supérieure

L’Algérie est depuis quelques jours le nouveau champion de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN). Alors que la population algérienne jubile autour de cette belle victoire, le gouvernement prend des décisions drastiques.

A en croire RFI, le gouvernement algérien a décidé que désormais les cours devront être donnés en arabe ou en anglais.

Les deux langues langues officielles dans le pays sont l’arabe et le français. Mais pour le ministre de l’Enseignement supérieure et de la Recherche scientifique, le français est une langue inutile.

Et pour ce faire, Tayeb Bouzid a pris les premières mesures. Les en-têtes des documents officiels devront désormais être écrits en arabe et en anglais.

« La langue française n’est pas utile pour les étudiants. Si on met en ligne les modules enseignés en langue arabe, il y a 200 ou 300 millions de personnes qui vont les lire. Si on les met en français, personne ne parle français. Si nous voulons que les étudiants étrangers viennent, il faut utiliser la langue anglaise », assure-t-il.

Notons que la langue française est la langue des affaires dans le pays parce la France est l’un des plus gros partenaires de l’Algérie.

Cette décision aura-t-elle des conséquences sur les rapports entre la France et l’Algérie ?