Alioune Badara AIDARA, Sa Femme Et Leurs Deux Enfants Expulsés Du Canada Et Rapatriés Dans La Galère Sénégalaise

Le Québec et le Canada répètent souvent qu’ils souhaitent attirer des immigrants économiques. Or, TVA Nouvelles a appris qu’une famille de Sénégalais, bien intégrée au marché du travail, a été renvoyée, vendredi, vers son pays d’origine.

Nous avons joint au téléphone, vendredi matin, le père de famille de 35 ans, Alioune Badara Aidara, alors qu’il se trouvait déjà à l’aéroport Montréal-Trudeau.

M. Aidara était en compagnie de sa femme et de leurs deux enfants en bas âge qui sont nés ici depuis l’arrivée de façon irrégulière des parents en 2016.

Le Sénégalais d’origine s’est montré très prudent en entrevue, souhaitait ne pas trop critiquer son pays d’origine par crainte de représailles une fois rendu là-bas.

Selon lui, il y a au Sénégal des failles sur le plan démocratique particulièrement dans le traitement réservé aux journalistes et à la liberté de presse.

M. Aidara est arrivé à Montréal, il y a trois ans, avec sa conjointe comme demandeur d’asile.

Après examen du dossier, le Canada leur a refusé leur demande étant donné qu’ils ne courent aucun risque à retourner au Sénégal, nous a-t-il expliqué.

Le père de famille travaillait depuis avril dernier pour Stationnement Montréal et sa femme œuvrait, elle, dans le domaine du commerce de détail.