Après le Togo, le Kenya adopte une loi sur la protection des données

Le président kenyan, Uhuru Kenyatta, a approuvé une loi sur la protection des données conforme aux normes juridiques de l’Union Européenne. Cette loi vise à renforcer les investissements dans le secteur des technologies de l’information.

Le Kenya a attiré des entreprises étrangères avec des innovations telles que les services de transfert d’argent mobile. L’absence de garanties dans le traitement des données à caractère personnel l’a empêché de réaliser tout son potentiel.

La nouvelle loi prévoit des restrictions sur la manière dont les données personnelles obtenues par les entreprises et les entités gouvernementales peuvent être traitées, stockées et partagées.

«Le Kenya a rejoint la communauté mondiale en termes de normes de protection des données» , a déclaré Joe Mucheru, ministre de l’Information, de la Technologie et de la Communication.

Jules Hervé Yimeumi

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.