Béglé – Les conséquences de l’affaire Sarkozy-Libye-Mediapart

PARTI PRIS. L’enquête sur le prétendu financement libyen de la campagne de Nicolas Sarkozy est dans une impasse. Mais ses dégâts politiques sont considérables.

Par Jérôme Béglé

Tout semblait clair : le colonel Khadafi avait financé à hauteur de 50 millions d’euros la campagne de 2007 de Nicolas Sarkozy. Un document (accablant, bien sûr) signé de trois hauts dignitaires libyens prouvait qu’une telle somme avait été donnée à l’ancien président. Un intermédiaire véreux, Ziad Takieddine, affirmait avoir lui-même transporté des valises. Et le site Mediapart publiait semaine après semaine des témoignages plus ou moins convaincants sur ce « casse du siècle ». Peu importe que puis vingt ans Takieddine mente comme il respire, que les trois signataires des faux documents ai…

Affaire libyenne : l’accusateur de Sarkozy a-t-il eu un traitement de faveur ?

lepoint.fr