Bénin: nouveau scénario USA/France?

Bénin, nouvelle cible des terroristes ?

Lorsqu’en mai dernier, deux touristes français et leur guide béninois ont été enlevés, Zoom Afrique avait prédit que l’opération dite de libération d’otage au Burkina qui a tourné au fiasco suivant une mise en scène américaine pas trop intelligente devrait servir entre autres de prétexte pour justifier une extension des opérations militaires occidentales au Benin.

Voilà maintenant qu’après trois mois, un article du Courrier international revient sur le sujet et publie le 30 août un article intitulé : « Le Bénin, la prochaine cible des terroristes ? »

Selon cet article, cet enlèvement a renversé la tendance et mis en lumière les risques que représentent pour le Bénin les activités terroristes qui dévastent le Burkina Faso et d’autres pays voisins. Mais l’article ne donne aucune précision quant à l’identité des terroristes et surtout comment et grâce à qui ils se sont propagés dans toute l’Afrique dans le but de mettre en œuvre les plans néo-colonialistes des Occidentaux.

En effet, depuis un certain temps, le Bénin qui est un pays côtier ouvert au sud sur l’océan Atlantique et au nord sur les pays sahéliens tels que le Burkina Faso et le Niger, se trouve dans le viseur occidental.

Alors que le gouvernement de Patrice Talon a fait la peau dure face aux ingérences US dans les élections et ne s’est pas laissé faire devant les tentatives atlantistes de faire passer une opposition pro-occidentale, la nouvelle stratégie franco-US a déjà commencé et c’est maintenant avec la fameuse bannière d’une lutte antiterroriste que les forces occidentales tenteraient de déstabiliser le pays.

L’article du Courrier international précise que selon des prétendus « spécialistes de la sécurité » les combattants de groupes terroristes affiliés à Daech et à al-Qaïda se replient sur le Bénin et ils y auraient trouvé de nouvelles recrues et se seraient réfugiés dans ses épaisses forêts.

« Ici, la mort de Gbédji apparaît comme la preuve que, s’il ne prend pas des mesures nécessaires immédiatement, le Bénin, malgré sa démocratie solide et largement pacifique, n’est pas à l’abri d’une contagion terroriste », poursuit l’article.

La résistance du peuple béninois ainsi que son gouvernement face à toutes ingérences étrangères ne laisse plus les dirigeants atlantistes indifférents et une invasion militaire contre le Bénin pourrait être envisageable dans un proche avenir. Après tout, les États-Unis avaient déjà commencé à mettre en garde leurs ressortissants américains résidant au Bénin, en juin dernier : un signe de plus qui nous dirige vers les plans que l’axe franco-US a en tête.

De plus, Patrice Talon, n’a jamais été le candidat préféré des Occidentaux et surtout des Français, pour qui Lionel Zinsou était un meilleur choix.

Mais ce n’est pas tout, car le Bénin renforce de plus en plus ses liens avec l’axe de l’Est et surtout la Chine. Selon un entretien de l’ambassadeur de Chine au Bénin publié le 31 août, la coopération entre la Chine et le Bénin est à un haut niveau et les échanges entre leurs responsables sont assez fréquents.

Patrice Talon vient d’ailleurs de lier un peu plus l’avenir du Bénin à la Chine en confiant la construction du futur oléoduc Niger-Bénin au groupe chinois CNPC.

Les daechistes, véritables mercenaires supplétifs US, ont-ils déjà pris le chemin du Bénin ? Quoi qu’il en soit, le peuple béninois reste soudé et le pays saura contrecarrer tous complots et plans visant à déstabiliser son pays. 

Par RSA Avec Presstv

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.