Cameroun: Des départs massifs dans les zones anglophones

Ces déplacements s’expliquent par la peur qui prévaut dans les zones anglophones. Les séparatistes comptent y imposer deux semaines de villes mortes dès la rentrée scolaire.

Des centaines d’habitants vivant dans les régions anglophones ont migré vers des zones jugées plus sûres ce week-end. Des départs massifs qui ont fait réagir les Nations unies. Elles rappellent que les femmes et les enfants sont les personnes qui se déplacent le plus en situation de crise politique.

L’ONU réitère son appel en faveur d’un dialogue « inclusif » pour mettre fin à la crise. Tout en relayant les images des habitants de Bamenda quittant leur ville pour d’autres moins dangereuses.

Deux semaines de villes mortes en perspectives

En effet, les départs de ce weekend qui s’expliquent par la peur qui prévaut dans les zones anglophones. Les séparatistes comptent y imposer dès la rentrée scolaire. Et ce, jusqu’au 13 septembre deux semaines de villes mortes.

La campagne vise à torpiller les initiatives en faveur d’une rentrée scolaire réussie. Cette annonce fait craindre aux populations une nouvelle spirale de la violence.

530.000 déplacés internes, selon les Nations Unies

Depuis quelques années, des groupes séparatistes affrontent les forces armées camerounaises dans les régions anglophones. La minorité anglophone, représentant 20% de la population, s’estime marginalisée par le pouvoir central depuis des décennies.

Écartés de l’échiquier politique national, les anglophones se sentent également lésés sur le plan économique. Un secteur pourtant dynamique.

En rappel, la crise anglophone déclenche à la suite de revendications corporatistes des enseignants et des avocats en 2016. Elle a fait plus de 530.000 déplacés internes, selon les Nations Unies. Au moins 300 soldats tués dans les affrontements avec les séparatistes, d’après l’armée camerounaise. De nouveaux décès qui viennent chaque jour alourdir le lourd bilan de ce conflit.

Par RSA Avec Actucameroun

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.