Christine Lagarde désigne la plus grande menace pesant sur l’économie mondiale

La future présidente de la Banque centrale européenne (BCE) a mis en garde contre les conséquences du conflit commercial entre les États-Unis et la Chine qui, selon elle, pourraient porter un coup dur à la croissance globale.

La guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine représente actuellement la plus grande menace pour l’économie mondiale qui risque d’en subir d’importantes conséquences, a estimé Christine Lagarde, future présidente de la Banque centrale européenne (BCE).

Dans une interview accordée à la chaîne américaine CNBC, Mme Lagarde, qui a dirigé le Fonds monétaire international de 2011 au 12 septembre dernier, a estimé que les droits de douane imposés par les États-Unis et la Chine devraient réduire la croissance économique mondiale de 0,8 point en 2020.

«C’est un chiffre très important», a déclaré Christine Lagarde. «C’est moins d’emplois. C’est moins de travail. C’est moins d’investissements. C’est plus d’incertitude. Cela pèse comme un gros nuage noir sur l’économie mondiale», a-t-elle ajouté.

«Je pense que le commerce – la menace qui pèse sur le commerce à l’heure actuelle – est le plus gros obstacle pour l’économie mondiale, en effet», a-t-elle poursuivi.

Dans le même temps, la responsable a déclaré que l’économie américaine était toujours en croissance.

La Chine et les États-Unis se livrent depuis 2018 une guerre commerciale qui s’est traduite par l’imposition mutuelle de droits de douane sur des centaines de milliards de dollars d’échanges bilatéraux.

fr.sputniknews.com

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.