Côte d’Ivoire : DRAMANE ALASSANE OUATTARA PROCLAME DÉJÀ LA VICTOIRE À L’ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE DE 2020

Le Président Alassane Ouattara, lors de la cérémonie de présentation des voeux du RHDP, a fait de fortes déclarations pour le futur scrutin présidentiel.

«Je vais réunir le Conseil politique dans la deuxième quinzaine de février pour arrêter la date de la désignation du candidat du Rhdp. Et je souhaite que cela se passe le plus tôt possible. Je crois que ceci est important. Mais c’est le conseil politique qui aura cette décision », a annoncé Alassane Ouattara. Ajoutant qu’une fois cette date arrêtée, un congrès décidera du choix du candidat du Rhdp pour le scrutin du 31 octobre.

La révision constitutionnelle peut se faire 6 mois avant les élections, elle sera donc faite au mois de mars et avril, et personne ne sera exclu », déclare Alassane Ouattara

Même s’il continue d’entretenir le mystère autour de sa candidature, le président Ouattara n’en demeure pas moins favorable à un plébiscite de son Premier ministre, fidèle compagnon de tous les jours, Amadou Gon Coulibaly. Les deux hommes entretiennent en effet, une collaboration qui dure depuis près de 30 ans. Que ce soit lui-même ou son pion, Alassane Ouattara annonce déjà la victoire.

« D’abord, bonne et heureuse année victorieuse 2020 pour nous tous. On ne change pas de commandant de bord ! On ne change pas de commandant de bord ! Alors je suis certain que les Ivoiriens donneront au RHDP dix autres années ; dix autres années », affirme le chef d’État ivoirien.

« Je voudrais aussi vous dire que j’ai foi en la victoire du RHDP à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020, dès le premier tour !

J’ai foi en la victoire du RHDP parce que nous sommes le plus grand parti, le seul parti qui couvre l’ensemble du territoire national. Le RHDP a 153 députés sur 255, 138 mairies sur 201 et 24 régions sur 31. » , se tape la poitrine Alassane Ouattara.

« Comment imaginer qu’un parti qui a 153 députés sur 255, 148 mairies sur 201, 24 régions sur 31, qui peut battre ce parti ?

Personne ne peut nous battre. Nous allons gagner au premier tour. Je vois qu’il y a plein de manœuvres. Mais s’ils savent qu’ils seront battus, peut-être qu’ils diront qu’ils ne vont pas aux élections. J’ai le sentiment que c’est ce qu’ils veulent faire. Comme ils savent qu’ils seront battus, ils sont en train de dire il y a ceci ou cela. », poursuit-il.

: Afrique Monde

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.