Côte d’Ivoire : Les exigences de Gbagbo pour son retour au pays

C’est Jeune Afrique, dans son édition en cours sur le marché qui le dit. Laurent Gbagbo souhaite un contact direct avec son successeur au pouvoir, Alassane Ouattara. L’ex-président ivoirien, assigné en résidence sous condition en Belgique en attendant la suite de son procès devant la Cpi après son acquittement, espère la fin de son séjour carcéral à l’étranger. Aussi, se met-il déjà dans les dispositions d’un probable retour au pays.

A LIRE AUSSI: Incroyable ! Les faux doctorats des présidents et intellectuels africains: Alassane Ouattara, Alpha Condé, Ali Bongo, Ibk, Sassou Nguesso… cités dans un articleSelon le confrère panafricain, l’ancien locataire du Palais d’Abidjan se serait fixé pour priorité, dès la confirmation de son acquittement faisant l’objet d’un appel de l’Accusation, de regagner la Côte d’Ivoire. Dans cet élan, Laurent Gbagbo voudrait pouvoir échanger directement de sa situation avec l’actuel chef de l’Exécutif ivoirien. Au menu, l’ex-président réclamerait des indemnités conformes à son statut d’ancien chef d’Etat, mais également la réhabilitation de ses résidences d’Abidjan Riviera et de Mama son village. Laurent Gbagbo aurait fait de même pour Alassane Ouattara après le pillage et l’incendie ce sa résidence privée de Cocody pendant la crise de 2002.Le téléphone pourrait-il crépiter à nouveau entre ces deux ex-alliés au Front Républicain devenus de farouches adversaires depuis deux décennies ? « La politique, c’est l’art de l’impossible », dixit Henri Konan Bédié, actuel allié de l’opposant historique de son parti, le Pdci-Rda, après avoir combattu Laurent Gbagbo avec Alassane Ouattara, son ancien et farouche adversaire redevenu l’homme à combattre.

lecourrierquotidien.com