Côte d’Ivoire: offensive anti-France en préparation?

Double offensive chinoise sur les plates-bandes de la France

Double offensive chinoise au cœur même des fiefs militaires français. Après être entrée au Mali via l’ONU, la Chine souhaite maintenant renforcer sa coopération avec la Côte d’Ivoire dans le domaine de la sécurité, a fait savoir l’attaché de la défense à l’ambassade de Chine en Côte d’Ivoire, le colonel Song.

­Il s’est exprimé vendredi à Abidjan, à l’occasion de la célébration des 92 ans de l’armée de la République populaire de Chine, en présence de l’ambassadeur de Chine en Côte d’Ivoire, Wan Li, du secrétaire général du ministère des Affaires étrangères, Daouda Diabaté et de plusieurs invités.

Le colonel Song a affirmé que la Chine est un bon ami et un bon partenaire de la Côte d’Ivoire qui se tient toujours aux côtés du gouvernement et du peuple ivoiriens. Actuellement, la coopération bilatérale et sécuritaire entre les deux pays est fructueuse, a-t-il énoncé.

Il a souligné que la Chine a organisé dans le mois de juillet, le 1er forum de la paix et de la sécurité sino-africaine à Beijing. Cette activité a vu la présence d’une centaine de représentants africains, dont le ministre ivoirien de la Défense, Hamed Bakayoko, qui a prononcé un discours au nom des représentants africains à l’ouverture du forum.

Dans le mois de mai, une délégation du ministère de Défense chinois est venue en Côte d’Ivoire. L’année dernière, 54 militaires ivoiriens ont bénéficié d’une formation et cette année, une cinquantaine de militaires stagiaires ivoiriens iront en Chine pour une formation.

D’après le colonel Song, la Chine, en plus de ces actions, entend renforcer cette forme de coopération militaire bilatérale et élever la collaboration avec la partie ivoirienne encore plus haut. L’un des objectifs de la Chine et même de la Russie serait d’imposer une présence militaire dans le golfe de Guinée.

La manœuvre de Pékin a commencé récemment au Mali, pour maintenant descendre vers le golfe de Guinée en passant par la Côte d’Ivoire. La Russie a déjà assuré une présence via la Guinée équatoriale.

En vue du déploiement impressionnant des forces navales occidentales dans la zone, le golfe de Guinée reste une zone ou d’énormes ressources naturelles ont été découvertes, mais elle représente aussi un couloir stratégique important. D’où l’intérêt pour la Chine de contre-balancer en s’imposant aussi militairement dans le golfe de Guinée. Donnant un accès à la mer Méditerranée et à l’Océan Atlantique, cette zone est d’une importance pour les Occidentaux tout comme le côté opposé du continent, à savoir l’océan Indien pour le bloc de l’Est.

La Chine commence de plus en plus à entrer dans l’échiquier africain militairement, en voulant instaurer un équilibre. Après son offensive contre la France au Mali, la Chine descend dans un autre pré carré français et même américain en Côte d’Ivoire avec une coopération sécuritaire qui comprend notamment le terrestre, l’aérien et aussi le maritime. Ce qui fait qu’entourée par les Occidentaux, la Chine et la Russie cherchent à rééquilibrer la situation et à ne pas donner le monopole et le contrôle total au camp atlantiste.

Par Regardsurlafrique Avec Prtesstv