CPI : revirement spectaculaire dans le procès Gbagbo/Blé Goudé vs Bensouda

La Cour Pénale Internationale aurait accordé trente jours supplémentaires à la procureure Fatou Bensouda après l’expiration le mercredi 14 août 2019 du délai de 30 jours qui lui était imparti vient-on d’apprendre.

En effet, suite à l’expiration de la date limite pour faire appel accordée au bureau du procureur, la Cour Pénal Internationale a prorogé cette durée de 30 jours supplémentaires, devant permettre à Fatou Bensouda de déposer ses observations sur la décision rendue par la Chambre de première instance I concernant la libération de Laurent Gbagbo et Blé Goudé.

A cet effet, le porte-parole de la CPI, Fadi El Abdalah, explique que le délai prévu pour le dépôt de l’acte d’appel du Procureur contre la décision de la Chambre de première instance I publiée le 16 juillet 2019, a été prolongé de 30 jours par la Chambre d’appel.

« Le Procureur a donc 60 jours pour déposer son acte d’appel et non 30 jours comme initialement mentionnés », a-t-il déclaré.

Nous y reviendrons…

l-frii.com