Egypte : 20 personnes tuées dans une explosion devant un hôpital du Caire

Une explosion de voiture remplie d’explosifs devant un hôpital du Caire (Egypte) a fait 20 morts et une cinquantaine de blessés dans la nuit du dimanche au lundi. Un acte tragique que le président égyptien qualifie de « terroriste« .

Le bilan de l’accident est inquiétant. Quant aux chiffres des décès et des blessés, ils font froid dans le dos. En effet, rien ne présageait un tel sinistre aux yeux des autorités égyptiennes qui mettaient le focus sur un simple accident de la circulation. Ce, avant de découvrir plus tard qu’une « voiture roulant en grande vitesse et en sens inverse devant l’Institut national du cancer, sur la corniche du Nil, a percuté à l’aube trois voitures« , nous apprend Rfi qui indique que le choc a provoqué une énorme explosion.

Abdel Fattah al-Sissi

C’est à croire que le président égyptien n’en revient pas. En effet, Abdel Fattal al-Sissi qualifie l’explosion d’un incident d’origine terroriste. Une thèse que le ministre de l’Intérieur corrobore. Selon lui, la voiture transportait des explosifs et devait servir à une « opération terroriste » préparée par le groupe armé Hasm.

Egypte

Il est à noter que L’Égypte a été la cible de nombreuses attaques menées par des groupes extrémistes, visant essentiellement les forces de sécurité et la minorité chrétienne copte. Pour rappel, au mois de mai, un car de touriste a été la cible d’un engin explosif artisanal prés des pyramides de Gizeh.