Est-il aveugle ? Édouard Philippe ne voit pas de lien entre «l’intervention des forces de police et la disparition de Steve»

Le Premier ministre français a fait le point sur le dossier de Steve Maia Caniço ce mardi 30 juillet se référant au rapport de l’IGPN. Il n’y a pas de lien entre «l’intervention des forces de police» et la disparition du jeune homme, a-t-il souligné.

Le rapport de l’Inspection générale de la police nationale (IGPN) n’a pas établi que «l’intervention» des forces de l’ordre et la «disparition» de Steve Caniço à Nantes aient été liés, a annoncé le Premier ministre, Édouard Philippe, mardi 30 juillet.

«Il ne peut être établi de lien entre l’intervention de police et la disparition de Steve Maia Caniço», a notamment déclaré Édouard Philippe.

Une enquête pour «homicide involontaire»

Une autopsie réalisée le 30 juillet a confirmé que le corps retrouvé le 29 juillet dans la Loire était bien celui de Steve Maia Caniço, disparu lors de la Fête de la musique. Dans le même temps, une information judiciaire «contre X» pour «homicide involontaire» a été ouverte à Nantes.

«En état de décomposition avancée»

Un corps «en état de décomposition avancée» a été retrouvé dans la Loire le 29 juillet, a indiqué le procureur de la République de Nantes Pierre Sennès à l’AFP. Selon une source proche du dossier, le corps repêché est «très probablement» celui de Steve. Sur ce corps a été retrouvé au moins un bijou qui devait être soumis à la famille du jeune homme, a encore indiqué le magistrat.

Source