Gabon : Ali Bongo tenterait-il de positionner son fils aîné comme successeur? (photo)




Le fils aîné du président gabonais Ali Bongo Ondimba, Noureddin Bongo Valentin, est désormais le coordinateur général des affaires présidentielles.

Il a été nommé à ce poste jeudi avec pour mission principal « assister le Président de la République dans la conduite de toutes les affaires de l’Etat et veiller à la stricte application de ses décisions. »

L’AFP rapporte que l’annonce officielle a été faite par le porte-parole du gouvernement, Edgard Anicet Mboumbou Miyakou, à l’issue d’une réunion ministérielle.

Le poste de coordinateur général des affaires présidentielles qu’occupe Noureddin Bongo a été spécialement créé à l’issue de la réunion du cabinet.

Noureddin Bongo sera donc le bras droit d’Ali Bongo, arrivé au pouvoir en 2009 après la mort de son père, Omar Bongo, qui a dirigé le pays pendant 42 ans.

Ce pays d’Afrique centrale, riche en minerais, est actuellement le théâtre d’une vaste opération de lutte contre la corruption qui a abouti à l’arrestation d’anciens hauts responsables du gouvernement, dont Brice Laccruche Alihanga, ancien chef de cabinet de la présidence.