Iran: les États-Unis songeraient à renforcer leurs troupes au Moyen-Orient

Les États-Unis vont-ils renforcer leurs troupes au Moyen-Orient pour contrer la menace iranienne ? Plusieurs sources l’affirment sans qu’il y ait de confirmation officielle.

Les États-Unis envisageraient d’envoyer entre 5 000 et 7 000 soldats supplémentaires au Moyen-Orient. C’est ce qu’affirme un responsable américain, sous couvert d’anonymat à l’Agence France-presse (AFP). La veille, le très sérieux Wall Street Journal parlait du déploiement possible de 14 000 militaires, ainsi que de navires de guerre pour assurer la sécurité dans la région. Le Pentagone a démenti.

Les États-Unis restent néanmoins inquiets et pourraient avoir besoin de renforcer leur présence au Moyen-Orient, déjà forte de 70 000 hommes. Depuis plusieurs mois, les incidents se multiplient. En septembre, des installations pétrolières en Arabie saoudite ont été frappées par des tirs, attribués à l’Iran. Plus récemment, des attaques ont visé des bases militaires en Irak où sont stationnés des soldats américains.

La tension ne cesse de monter entre Washington et Téhéran depuis l’accession au pouvoir de Donald Trump en 2017. Après avoir quitté l’accord international sur le nucléaire iranien, les États-Unis ont appliqué de lourdes sanctions à l’Iran. En représailles, Téhéran renforce ses capacités nucléaires.