Italie : Un sénégalais viole une vendeuse et risque … la « castration »

Un Sénégalais, Moustapha Diop, a violé une jeune vendeuse de 27 ans à Bergame. Pour mettre fin aux pratiques libidinales de ce violeur en série, le ministre de l’Intérieur et dirigeant de la Ligue, Matteo Salvini, propose à l’Assemblée nationale (loi) la castration chimique.

Castrer le Sénégalais

Une vendeuse de 27 ans originaire d’Osio Sotto (Bergame) a été violée dans la soirée du 7 juin, alors qu’elle fermait son magasin. La jeune fille a porté plainte et les policiers ont réussi à piéger celui qui s’est trouvé être un violeur en série, trahi par son Adn. Le Sénégalais Moustapha Diop, 29 ans, avait déjà été condamné pour harcèlement, mais n’avait passé qu’une journée en prison, rapporte tgcom24.mediaset.it visité mardi par Senego.

Une heure entre les mains du bourreau

C’était le soir du 7 juin quand la victime, une vendeuse d’Osio Sotto, était sur le point de quitter le magasin. Une fois dans la voiture, elle s’est rendu compte qu’elle avait laissé le reçu et est ensuite repartie en laissant, par une coïncidence malheureuse, son téléphone dans la voiture.

Devant le magasin, cependant, elle a trouvé Moustapha Diop, armé d’un couteau. Il l’a forcée à entrer et l’a gardée captive pendant une heure à l’intérieur. Elle a essayé de se défendre en le griffant et en le mordant. Mais personne n’a entendu ses appels à l’aide. Après le viol, le Sénégalais l’a également dépouillée de l’argent. La jeune fille, une fois dans le magasin, a appelé la police et le propriétaire du magasin.

Récidiviste

Pour l’enquête, les Ris de Parme ont récupéré l’Adn de l’agresseur sur les ongles de la victime. Entre-temps, la jeune femme a reconnu son agresseur. En fait, c’est un récidiviste. Il y a cinq ans, en avril 2014, il a été arrêté pour avoir agressé une femme dans le parking d’un supermarché, également à Osio Sotto. Pour cela, l’homme avait remédié à une condamnation définitive à un an et deux mois pour violence sexuelle, avec sursis.

Violeur de prostituées

Le Sénégalais aurait volé et tenté de violer même une prostituée lituanienne, également à Osio Sotto. De plus, en novembre de l’année dernière, selon l’enquête, il a toujours volé et tenté de violer une autre prostituée roumaine, isolée avec un client dans le même quartier, mais qui avait réussi à s’échapper.

Analyse d’Adn

Le violeur, qui vivait à Verdellino, est en prison depuis le 25 juin, date à laquelle l’antenne de Bergame a émis le mandat d’arrêt. Dans les dernières heures, les soldats de Bergame ont également reçu les résultats de l’analyse d’Adn, qui a également confirmé la victime qui avait identifié Moustapha Diop parmi 3 autres immigrants. Même exercice pour les prostituées.

La castration pour le sénégalais

Cette chienlit a fait sortir Salvini de ses gongs. « La castration chimique est nécessaire. Déjà condamné en 2014 pour violences sexuelles, il est sorti de prison après 24 heures. Pourquoi ?

Et il y a quelques jours, il a recommencé. C’est de la folie. Castration chimique et stop, que le Parlement se réveille et approuve la proposition de la Ligue ». C’est le post publié sur Twitter et Facebook par le ministre de l’Intérieur et dirigeant de la Ligue, Matteo Salvini.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.