Karang : Le film de l’arrestation du Syrien traqué par Interpol

F. Bajbos Yakhya, Syrien détenteur d’un double passeport (syrien et malaisien), a été arrêté, le 5 novembre dernier, à Karang. Fiché et activement recherché par Interpol, il voulait entrer illégalement au Sénégal.
L’Observateur dévoile son modus operandi. Sachant que les Syriens (de la catégorie B) sont soumis au visa obligatoire, avec consultation préalable du ministère de l’Intérieur, F. Babos Yakhya décide de contourner ce système verrouillé.

Il quitte son pays, la Syrie, pour se rendre en Turquie où il a pris contact avec un faussaire local qui lui a confectionné un faux passeport malaisien au nom de F. Babos Yakhya, né en 1978, moyennant 200 000 Fcfa.

Il débarque le 2 novembre à Banjul, entre en contact avec la Sénégalaise D. D. et lui demande de lui servir de guide lors de son périple devant le conduire à Dakar. Le 5 novembre, ils prennent la direction du Sénégal.

Les deux acolytes se présentent au poste frontalier Karang. Babos présente son passeport malaisien aux policiers qui détectent rapidement le caractère faux du document de voyage. Soumis à un contrôle poussé, les limiers découvrent son véritable passeport syrien.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.