La France affréte un vol spécial pour rapatrier ses ressortissants bloqués au Cap-Skring




Le gouvernement ’français a pris la décision d’affréter un avion pour rapatrier ses ressortissants touristes qui sont coincés en Casamance à cause de la suspension des vols entre la France et le Sénégal, décidé par les autorités sénégalaises pour empêcher la propagation du coronavirus. Cette opération de rapatriement des touristes français va commencer ce mercredi à partir du site balnéaire du Capskiring où des ressortissants français sont confinés dans un hôtel, après la découverte d’un cas suspect de covid19. Selon des sources concordantes, ce vol spécial sera assuré par un appareil médicalisé qui est attendu à l’aéroport du Cap-Skiring.
Confinés depuis deux jours dans leur hôtel, après la détection d’un cas suspect du coronavirus, ces touristes français étaient dans un sérieux problème. En fait, ne pouvant pas retourner au bercail à la date prévue, ils risquaient de se retrouver dans la rue quand leurs ressources allaient finir. Heureusement que les autorités de leur pays ont décidé de voler à leur secours. L’on signale que le vol spécial devrait atterrir à l’aéroport du Cap-Skiring à la mi-journée. Des sources contactées au Cap-Skring révèlent que les ressortissants qui pourront regagner leur pays par ce vol sont en train de ranger leurs bagages depuis ce matin.
À signaler que jusque-là, le site du Cap-Skring qui est l’une des principales zones touristiques du Sénégal est encore épargné par le coronavirus, aucun cas n’y a été enregistré. Les tests effctués sur les deux touristes français qui étaient suspectés de porter le virus se sont révélés négatifs. Pour rappel, un touriste français qui y avait séjourné et qui voyageait par le bateau Aline Sithôé Diatta qui assure la navette entre Ziguinchor et Dakar avait été mis en quarantaine le lundi matin à son arrivé à Dakar le lundi. Et le mardi c’était autour d’un autre touriste français qui logeait au Club Méditerranée qui manifestait des signes suspects d’être isolé par les services médicaux. Mais les tests effectués sur eux sont tous négatifs. Ce qui a soulagé les populations de cette localité qui retenaient leur souffle.

Mamadou Alpha Diallo (infos15.com)