«La guerre en Syrie est effectivement terminée», selon le chef de la diplomatie russe

Malgré les foyers de tension subsistant encore dans certaines zones hors du contrôle du gouvernement syrien, telles qu’Idlib, la guerre en Syrie peut être effectivement considérée comme terminée, a fait savoir le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov.

La Syrie reprend progressivement une vie normale après la fin de la guerre, a fait savoir, dans une interview accordée au journal russe Troud, Sergueï Lavrov.

«La guerre en Syrie est vraiment terminée. […] Des foyers de tension séparés ne subsistent que dans des zones non contrôlées par le gouvernement syrien, telles qu’Idlib et la rive est de l’Euphrate», a déclaré le chef de la diplomatie russe.

D’après lui, dans ces conditions, l’objectif de premier plan est d’accorder une aide humanitaire à la Syrie et de faire évoluer «le processus politique sur le règlement de la crise pour parvenir à une stabilisation à long terme dans le pays, ainsi que dans la région moyen-orientale en général».

Et de rajouter que la Russie «accorde une importance considérable à l’entretien de contacts réguliers avec les parties syriennes, et notamment avec l’opposition» et appelle tous les groupes de la société syrienne à prendre part au processus politique.

«Globalement, la Russie défend la reconstruction d’une Syrie souveraine, avec son intégrité territoriale, l’élimination rapide des conséquences de la recrudescence du terrorisme, le retour de tous les Syriens chez eux et le retour du pays-même au sein de la “famille arabe”, ce qui assurera la sécurité et la stabilité au Moyen-Orient».

La situation en Syrie depuis le début du conflit armé

Déclenchée en 2011, la guerre en Syrie a fait plus de 370.000 morts. En août 2015, le Président syrien Bachar el-Assad a sollicité l’aide militaire de la Russie. Depuis le 30 septembre 2015, les forces aérospatiales russes ont effectué des frappes aériennes contre les infrastructures terroristes. En 2017, Daech* a été annoncé vaincu. Aujourd’hui, le règlement politique, la restauration du pays et le retour des réfugiés constituent les buts principaux pour l’État syrien.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.