LAURENT GBAGBO CONDAMNÉ EN APPEL À 20 ANS DE PRISON ET 329 MILLIONS D’AMENDE

Une nouvelle audience sur le braquage de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao), a eu lieu ce mardi à Abidjan. Selon la presse ivoirienne, l’appel interjeté par l’ancien président de la Côte d’Ivoire, Laurent Gbagbo a été rejeté. En effet, après examen, la justice ivoirienne a confirmé la première décision de janvier 2018 qui condamnait Gbagbo et trois membres de son Gouvernement d’alors, à 20 ans de prison et 329 millions F CFA d’amende.

Durant la crise ivoirienne de 2010, l’agence nationale de la BCEAO à Abidjan avait fait l’objet d’un étonnant braquage.

Cette condamnation par contumace (Gbagbo toujours retenu par la CPI) de la justice ivoirienne pourrait constituer un nouvel élément de blocage en perspective des prochaines échéances électorales qui s’annoncent déjà tendues.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.