Le coronavirus a tué son lanceur d’alerte

wikistrike.com

Le docteur Li Wenliang, qui était l’un des premiers à avoir tiré la sonnette d’alarme, est mort jeudi du virus à Wuhan, selon la presse officielle chinoise, relayée par les médias internationaux.

Il officiait dans la métropole chinoise de Wuhan et avait tenté d’alerter ses confrères sur la dangerosité du coronavirus 2019-nCoV, mais ceux-ci ne l’avaient pas pris au sérieux. La police l’avait même arrêté pour avoir répandu des rumeurs, avant de le relâcher et de l’autoriser à retrouver le chemin du travail.

Li Wenliang, 34 ans, était hospitalisé depuis début janvier. Il avait confirmé sur les réseaux sociaux avoir contracté le nouveau coronavirus par l’intermédiaire d’un patient.

Source

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.