LE GSIM REVENDIQUE L’ATTAQUE MEURTRIÈRE CONTRE L’ARMÉE BURKINABÉ À KOUTOUGOU

Un détachement de l’armée burkinabé en partance pour Koutougou a été attaquée lundi 19 août, dans la matinée, par un groupe armé terroriste.

Plus d’une vingtaine de soldats ont perdu la vie dans cet assaut que l’état-major de l’armée du pays des hommes intègres a qualifié d’ « envergure ».

Selon le bilan officiel, 24 soldats ont perdu la vie dans cette attaque. En sus, 5 membres du détachement ont manqué à l’appel, ajoutent cette source officielle.

Pour sa part, le Groupe de soutien à l’Islam et aux musulmans (GSIM), affilié à Al Qaida au Maghreb Islamique (AQMI), affirme avoir occasionné près d’une trentaine de morts dans les rangs de l’armée burkinabé.

Le groupe dirigé par le touareg malien a revendiqué l’attaque, selon le journaliste malien Aboul Mahali, sur son compte twitter.