LES ÉTUDIANTS SÉNÉGALAIS ASSIÈGENT L’AMBASSADE ET EXIGENT LE DÉPART DE TALLA FALL

Macky Sall est averti. La situation est très tendue au Caire en Egypte. Les étudiants sénégalais établis dans ce pays ont, ce lundi, dès les premières heures de la matinée, assiégé les locaux de l’ambassade du Sénégal, empêchant les chefs des lieux d’y accéder. Munis de pancartes sur lesquelles ils ont inscrit leurs plaintes, ils sollicitent de meilleures conditions d’existence.

LES ÉTUDIANTS SÉNÉGALAIS ASSIÈGENT L’AMBASSADE ET EXIGENT LE DÉPART DE TALLA FALL

Ces apprenants réclament la tête de l’ambassadeur Talla Fall qui, selon eux, ne manifeste aucun intérêt en faveur des étudiants. Lesquels sont confrontés à d’innombrables problèmes dans leur pays d’accueil. Selon nos sources, les étudiants ont égrené un chapelet de doléances. Il s’agit entre autres de l’obtention d’une équivalence entre le Sénégal et l’université d’Al-Azhar pour permettre aux titulaires du bac arabe de l’Etat de s’inscrire à ladite université, de l’augmentation du quota d’étudiants Sénégalais en Egypte de 5 à 25 par an comme ce fut le cas auparavant. En outre, les étudiants réclament le retour de l’ancien système de l’annulation des bourses, modifié depuis 2012 ainsi que l’attribution de bourses aux étudiants inscrits à l’université.

LES ÉTUDIANTS SÉNÉGALAIS ASSIÈGENT L’AMBASSADE ET EXIGENT LE DÉPART DE TALLA FALL

De même, les étudiants établis au Caire ont interpellé les autorités étatiques en leur demandant de trouver une solution pour les cas de Moustapha Niang et d’Abdoulaye Camara. Lesquels n’ont jamais reçu leurs bourses. Ils invitent les autorités à ne pas annuler les bourses des étudiants chercheurs en master 3 afin qu’ils puissent terminer et soutenir leurs thèses.

Last but not least, les étudiants réclament au Caire la commission chargée du renouvellement de leurs passeports. Aux dernières nouvelles, l’ambassadeur a envoyé des forces d’égyptiennes afin que le rassemblement des étudiants soit dispersé.

LES ÉTUDIANTS SÉNÉGALAIS ASSIÈGENT L’AMBASSADE ET EXIGENT LE DÉPART DE TALLA FALL

Ces apprenants réclament la tête de l’ambassadeur Talla Fall qui, selon eux, ne manifeste aucun intérêt en faveur des étudiants. Lesquels sont confrontés à d’innombrables problèmes dans leur pays d’accueil. Selon nos sources, les étudiants ont égrené un chapelet de doléances. Il s’agit entre autres de l’obtention d’une équivalence entre le Sénégal et l’université d’Al-Azhar pour permettre aux titulaires du bac arabe de l’Etat de s’inscrire à ladite université, de l’augmentation du quota d’étudiants Sénégalais en Egypte de 5 à 25 par an comme ce fut le cas auparavant. En outre, les étudiants réclament le retour de l’ancien système de l’annulation des bourses, modifié depuis 2012 ainsi que l’attribution de bourses aux étudiants inscrits à l’université.

LES ÉTUDIANTS SÉNÉGALAIS ASSIÈGENT L’AMBASSADE ET EXIGENT LE DÉPART DE TALLA FALL

De même, les étudiants établis au Caire ont interpellé les autorités étatiques en leur demandant de trouver une solution pour les cas de Moustapha Niang et d’Abdoulaye Camara. Lesquels n’ont jamais reçu leurs bourses. Ils invitent les autorités à ne pas annuler les bourses des étudiants chercheurs en master 3 afin qu’ils puissent terminer et soutenir leurs thèses. Last but not least, les étudiants réclament au Caire la commission chargée du renouvellement de leurs passeports. Aux dernières nouvelles, l’ambassadeur a envoyé des forces d’égyptiennes afin que le rassemblement des étudiants soit dispersé.

LES ÉTUDIANTS SÉNÉGALAIS ASSIÈGENT L’AMBASSADE ET EXIGENT LE DÉPART DE TALLA FALL
LES ÉTUDIANTS SÉNÉGALAIS ASSIÈGENT L’AMBASSADE ET EXIGENT LE DÉPART DE TALLA FALL