Lionel Zinsou condamné à 5 ans d’inéligibilité aux élections en République du Bénin

Par Oeil D’Afrique

Le verdict est tombé ce matin dans le procès contre Lionel Zinsou pour usage de faux et dépassement de fonds de campagne. Dans le délibéré prononcé, il y a quelques minutes ce vendredi 2 août 2019, le tribunal de première instance de Cotonou le déclare coupable de ces faits et le condamne.

Le tribunal de première instance de Cotonou déclare recevable l’action du ministère public contre Lionel Zinsou et le retient dans les liens de la prévention d’usage de fausse attestation ou de certificat falsifié et de dépassement de dépense de campagne. C’est ce qu’a déclaré le juge en charge du dossier à l’audience ouverte ce matin à 10h37.

Pour ce, le tribunal l’a condamné à 5 ans d’inéligibilité à toutes les élections à venir en République du Bénin. L’ex premier ministre béninois et candidat à la présidentielle de 2016 est aussi condamné à six (6) mois d’emprisonnement assorti de sursis et une amende de cinquante millions (50.000.000) francs Cfa.

Un procès « bizarre »

Dans ce procès, il y a encore des doutes sur le fondement du délit. Il est établi et reconnu par le ministère public qu’«aucun dépassement de frais de campagne n’a été constaté et dénoncé au procureur par la Chambre des comptes …», seule instance habilitée à constater le dépassement et saisir le procureur de la République dans un délai de 15 jours, selon l’article 112 du Code électoral en République du Bénin. De plus, aucune pièce supposée falsifiée ou attestant de l’usage de faux n’existe. Tout se joue sur une « interprétation extensive » d’un prêt que le candidat aurait contracté. Alors, que dira le juge ?

Source : La nouvelle Tribune