L’Iran a saisi un pétrolier étranger transportant 700.000 litres de pétrole de contrebande

La chaîne iranienne Press TV annonce que les militaires iraniens ont arraisonné un pétrolier étranger qui livrait en contrebande du combustible à des pays arabes dans le Golfe.

Des militaires du Corps des Gardiens de la révolution islamique ont arraisonné un tanker étranger transportant 700.000 litres de pétrole de contrebande pour des pays arabes dans le Golfe.

Sept marins à bord du pétrolier arraisonné ont été arrêtés, relate Press TV.

Selon l’agence ISNA, l’arraisonnement a eu lieu le 31 juillet 2019.

Le navire transportant le carburant de contrebande a été conduit vers la ville portuaire iranienne de Bouchehr et le pétrole a été livré à la Société nationale de distribution de produits pétroliers, selon la loi iranienne.

«Les forces navales du Corps des Gardiens de la révolution ont saisi un pétrolier étranger dans le golfe Persique qui faisait de la contrebande de carburant pour certains pays arabes», a déclaré le commandant Ramezan Zirahi. «Il transportait 700.000 litres de carburant. Sept marins à bord du navire-citerne, de nationalités différentes, ont été arrêtés.»

Troisième navire arraisonné en un mois

Le 19 juillet, l’Iran a saisi un pétrolier britannique dans le détroit d’Ormuz pour des violations du droit maritime. Cette intervention faisait suite à l’arraisonnement par les forces britanniques d’un tanker iranien près de Gibraltar.

Le pétrolier panamien Riah a été arraisonné à son tour le 14 juillet. Téhéran avait accusé le navire de transporter du pétrole de contrebande.

sputniknews.com