L’Iran prêt à négocier avec Washington à une condition

Hassan Rohani a affirmé mardi que son pays était prêt à négocier avec les Etats-Unis si ces derniers levaient les sanctions qu’ils ont imposé à Téhéran.

«La République islamique d’Iran est en faveur de négociations et, si les Etats-Unis veulent vraiment discuter, avant toute chose ils doivent lever l’ensemble des sanctions», a déclaré le Président iranien Hassan Rohani cité par l’AFP.

Les États-Unis ont quitté unilatéralement l’accord sur le nucléaire iranien de 2015 et rétabli les sanctions contre Téhéran. L’Iran a décidé de répliquer en s’affranchissant de plusieurs de ses obligations prévues par cet accord de plus en plus fragilisé. Téhéran a ainsi dépassé la limite des 3,67% pour l’enrichissement de son uranium, prévue par cet accord et produit désormais de l’uranium enrichi à au moins 4,5%, un niveau prohibé.

La France, l’Allemagne et le Royaume-Uni ainsi que la Russie ont appelé à une désescalade des tensions au Proche-Orient entre les USA et l’Iran pour préserver l’accord signé à Vienne en juillet 2015.

fr.sputniknews.com