lourde peine pour un homme de 50 ans qui a violé une fillette de 19 mois

Un homme de 50 ans en Afrique du Sud a été condamné à perpétuité pour avoir violé une fillette de 19 mois qui avait dû subir une chirurgie correctrice pour les blessures qu’elle avait subies.

Mzingisi James Ntshontshi a été condamné à vie cette semaine par la juge de la Haute Cour de Port Elizabeth, Irma Schoeman, pour viol le 12 août 2018.

Le juge a décrit ses actes comme «odieux, méchants et pervers» et a déclaré que l’épreuve avait des conséquences dévastatrices pour le bébé.

Selon les témoignages recueillis lors du procès, la mère de l’enfant, qui travaillait dans une boulangerie à St Francis Bay, l’avait confiée à une femme. La gardienne, à son tour, a laissé l’enfant avec l’accusé, lorsqu’elle est allée acheter de l’alcool vers 7 heures du matin.

Avant son retour, l’enfant a été retrouvée à moitié vêtue, en sang et meurtrie dans les buissons à environ 100 mètres de la maison par des membres de la communauté vers 16 heures ce jour-là.

Le Dr LM Mabaso de l’hôpital de Humansdorp, qui a examiné la petite, a déclaré au tribunal qu’en raison de la gravité des blessures, elle avait immédiatement consulté un spécialiste de l’hôpital Dora Nginza et que la petite fille avait été transportée d’urgence à Port Elizabeth pour une chirurgie corrective.

Un rapport médical déposé avant la condamnation décrivait les problèmes physiques et psychologiques persistants affectant l’enfant. Son violeur a également été condamné à payer pour sa chirurgie corrective derrière les barreaux de la prison.