Moqué dans une vidéo par Trudeau, Macron et Johnson, Donald Trump répond!




Donald Trump est actuellement le principal sujet d’actualité sur World Twitter en ce moment, en partie à cause des événements survenus au sommet de l’OTAN qui vient de se terminer à Londres.

Mercredi, une vidéo a été diffusée sur Internet montrant les dirigeants Justin Trudeau, Boris Johnson et Emmanuel Macron qui semblaient se moquer du président américain Donald Trump après que Macron soit arrivé en retard pour une réunion.

Les images montrent le Premier ministre britannique demandant à Emmanuel Macron : “C’est pour ça que vous êtes en retard ?” Son homologue canadien Justin Trudeau ajoute : “Il est en retard parce qu’il a eu une conférence de presse de 40 minutes inattendue”.

Ils ne savaient pas que leur micro était en marche. Et lors de sa conférence de presse de clôture mercredi soir, Trudeau a confirmé qu’il parlait de Trump. “Hier soir, j’ai évoqué le fait qu’il y avait une conférence de presse imprévue avant ma rencontre avec le président Trump. J’étais ravi d’en faire partie, mais c’était certainement remarquable, et j’ai eu un certain nombre de bonnes conversations avec le président au cours de la journée et celle d’hier “, a déclaré Trudeau.

Le Premier ministre canadien a expliqué de son côté avoir été surpris, avec les autres dirigeants, par l’annonce du président américain que le prochain G7 se tiendrait à Camp David.

“Je pense que chaque dirigeant a des équipes qui sont déjà tombées des nues face à des surprises inattendues, à l’image de cette vidéo par exemple”, a ajouté Justin Trudeau.

Interrogé à ce sujet, mercredi, lors d’un point de presse au côté de la chancelière allemande, Angela Merkel, à Watford, où s’est tenu le sommet du 70e anniversaire de l’Otan, Donald Trump a estimé que c’était “hypocrite” de la part du dirigeant canadien.

“Je trouve que c’est un type très bien mais vous savez, la vérité c’est que je lui ai rappelé le fait qu’il ne payait pas les 2 % (du PIB en investissements de défense-NDLR) et je vois qu’il n’a pas apprécié”, a ajouté le président américain.

Visiblement vexé, le président américain devrait rapidement tourner les talons de Londres : “Je pense que nous allons repartir directement (…) je pense que j’ai donné suffisamment de conférences de presse”.

Interrogé à son tour sur la scène, le Premier ministre britannique a, de son côté, nié s’être moqué de son allié. “Non, c’est du grand n’importe quoi. Je ne sais pas d’où vous sortez ça”, a-t-il répondu aux journalistes qui l’interrogeait sur le sujet.”

Emmanuel Macron a pour sa part indiqué qu’il n’avait “pas pour habitude de commenter des vidéos volées.”