Nigeria: Un policier tué par la foule pour avoir abattu une femme enceinte

Un surintendant de police adjoint (ASP) a été tué par une foule en colère pour avoir abattu une femme enceinte dans la région d’Agbole à Lagos au Nigeria.

La couturière enceinte appelée Biliki a été touchée par une balle perdue dans son magasin. Le policier du nom de Damilare Olarenwaju a ouvert le feu sans se soucier alors qu’il pourchassait un jeune homme surnommé «yahoo boy» dans la rue. Biliki aurait été transportée à l’hôpital mais serait décédée peu de temps après.

L’incident a provoqué l’indignation dans le quartier, entraînant la mort de l’un des policiers, tandis que deux autres ont été blessés et se sont rendus au palais du monarque Ijegun à Ologun pour des raisons de sécurité.

«Comment des policiers peuvent-ils tirer dans un rond-point, un samedi proche de la période des fêtes à Ijegun?. »

«Les informations que j’ai rassemblées sont que les policiers de la zone M ont tiré des coups de feu alors qu’ils poursuivaient un suspect et que la balle avait tué une femme. Des jeunes de la région l’ont tué et blessé ses collègues. L’un d’eux a réussi à ramper jusqu’au palais d’Oba », a déclaré un habitant à The Nation.

Le porte-parole de la police de Lagos, le DSP Bala Elkana, a confirmé la mort du policier tout en révélant que des agents de la sécurité se trouvaient dans la région pour rétablir la paix et l’ordre.

“Je ne peux pas vous dire ce qui s’est réellement passé en ce moment, mais il est vrai que nous avons perdu un ASP et que deux autres ont été blessés. Ils appartiennent à l’unité anti-enlèvement rattachée à la zone M.”

“Des renforts ont été déployés dans la région pour rétablir la paix. Laissez-nous d’abord calmer la situation avant de pouvoir parler de ce qui s’est passé », a-t-il déclaré.