Omar El Béchir : il fait des aveux concernant Mohammed Ben Salmane

Après avoir dirigé d’une main de fer le Soudan pendant 30 ans, Omar El Béchir a été destitué du pouvoir, victime d’un putsch le 11 Avril dernier. Les manifestations sociales qui se sont amplifiées au début de l’année 2019 ont eu raison du régime d’Omar El Béchir. Depuis, l’ancien homme fort du Soudan est détenu dans une prison à Khartoum où il jugé pour divers crimes.

Quand il était en exercice, Omar El Béchir fut accusé par la Cour Pénale Internationale de crimes de guerre, de crimes contre l’humanité et de génocide au Darfour en 2003. Le procès de l’ex-président soudanais s’est ouvert depuis peu et il est accusé de plusieurs faits. El Béchir est jugé présentement pour corruption et possession illégale de devises étrangères.

Des pétrodollars dans un jet privé

Au cours de son audition devant les juges, l’ancien colonel de l’armée a fait des révélations troublantes. Il a livré avoir accepté 25 millions de dollars de la part de Mohammed ben Salmane, le prince saoudien. A noter que lors de son arrestation, plus de 6,9 millions d’euros, 351770 dollars américains et 5,7 millions de livres soudanaises ont été retrouvé au domicile d’El Béchir. ” Mon chef de cabinet a reçu un appel du bureau du prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane disant qu’un message allait arriver à bord d’un jet privé” dira l’ancien président qui ajoutera par la suite que pour des raisons de confidentialité, Mohamed Ben Salmane n’a pas souhaité que l’argent soit déposé à la banque du Soudan ou au ministère des Finances.

lanouvelletribune.info