Poutine en colère contre le parlement européen pour « falsification de l’histoire », réagit!




Il y a quelques jours, Vladimir Poutine a ouvertement exprimé sa colère contre le Parlement européen. Le président russe s’est dit exaspéré par le fait que les eurodéputés veulent tordre le cou à l’histoire du continent européen.

Tout est parti du fait que pour le parlement européen, les régimes communistes sont autant coupables que les nazis sur les massacres, les génocides, les déportations, les pertes en vies humaines et les privations de liberté que le monde a connus.

En septembre dernier, une résolution a d’ailleurs été votée stipulant que le communisme et le nazisme sont au même pied d’égalité en ce qui concerne la culpabilité de ces deux regimes.

Une position du parlement européen que Poutine juge comme étant « un mensonge impardonnable ». Le président russea profité d’une rencontre avec le comité d’organisation du 75e anniversaire de la victoire de l’URSS sur l’Allemagne nazie pour se prononcer sur ce vote du parlement européen. L’ancien agent du KGB a promis qu’il mènera particulièrement une lutte contre ce qu’il appelle la « falsification de l’histoire ».

Le président russe a par ailleurs indiqué que face à la tendance de certains à promouvoir le mensonge, son pays continuera de raconter « les événements, les faits de la Grande Guerre patriotique [Seconde Guerre mondiale], d’ouvrir et de publier les archives dans leur intégrité ».

Poutine a même lancé quelques piques à ceux qu’ils accusent de tronquer l’histoire. D’après lui certains adversaires de son pays « ne savent pas lire, ou même écrire, qu’ils n’ont pas d’yeux, qu’ils ne savent rien. »