Quand le Forum de Davos se préparait à une pandémie de coronavirus

L’épidémie de coronavirus qui a débuté début décembre 2019 à Wuhan (Chine) a été précédée moins de deux mois auparavant par un exercice du Forum de Davos avec l’aide du Johns Hopkins Center for Health Security et de la Bill & Melinda Gates Foundation.

Cet exercice s’est tenu à New York, le 18 octobre 2019. Il s’agissait explicitement de planifier la réaction de sociétés transnationales et de gouvernements à une épidémie de coronavirus.

15 leaders mondiaux participaient à cet exercice, dont les deux responsables officiels chinois et états-unien de lutte contre les épidémies.

  •  Latoya Abbott, responsable des risques du groupe hôtelier états-unien Marriott International.
  • Sofia Borges, vice-Présidente de la Fondation des Nations Unies
  • Brad Connett, president du groupe Henry Schein (premier producteur de matériel médical au monde)
  • Christopher Elias, responsable du développement global à la Bill & Melinda Gates Foundation
  • Tim Evans, ancien directeur du département Santé de la Banque mondiale.
  • George Gao, directeur du Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies
  • Avril Haines, ancienne directrice adjointe de la CIA et ancienne conseillère de Sécurité nationale du président Barack Obama.
  • Jane Halton, ancienne ministre australienne de la Santé, administratrice d’ANZ (banque d’Australie et de Nouvelle-Zélande).
  • Matthew Harrington, directeur d’Edelman, la plus importante firme de relations publiques au monde.
  • Martin Knuchel, directeur des situations de crise du groupe de transport aérien Lufthansa.
  • Eduardo Martinez, conseiller juridique de la plus importante société de logistique postale au monde, UPS, et directeur de l’UPS Foundation.
  • Stephen Redd, directeur adjoint des US Centers for Disease Control and Prevention.
  • Hasti Taghi, vice-présidente du groupe de communication, NBCUniversal
  • Adrian Thomas, vice-président du géant de la pharmacie Johnson & Johnson
  • Lavan Thiru, gouverneur de la Banque centrale de Singapour

source : https://www.voltairenet.org/article209116.html