RDC: Jean-Pierre Bemba succède à Moise Katumbi à la tête du Lamuka

En RDC, la coalition Lamuka change de main. Après l’issue des retrouvailles de Lubumbashi, c’est le président du Mouvement pour la libération du Congo Jean-Pierre Bemba qui succède à l’ex-gouverneur de la Katanga Moise Katumbi à la tête de la plateforme.

Représenté à la réunion par sa secrétaire Eve Bazaiba, l’ex vice-président de la RDC et président du Mouvement pour la libération du Congo (MLC) succède à Moïse Katumbi qui vient d’achever son mandat de 3 mois. Jean-Pierre Bemba dirigera ainsi le Lamuka à partir de ce mardi 30 juillet jusqu’au mois d’octobre, peut-on lire dans un tweet de la coalition. A cet effet, durant son mandat, l’ancien client de la CPI aura la lourde tâche de gérer les divergences identifiées par des observateurs sur le partage du pouvoir entre le duo Tshisekedi-Kabila.

Constituée des figures de proues de l’opposition, dont Moise Katumbi, Jean-Pierre Bemba, Martin Fayulu et Adolphe Muzito, la coalition Lamuka vit une période assez sensible vu la divergence d’opinion sur la stratégie à adopter face au régime en place. Pour certains, ils veulent mener une opposition « républicaine », mais d’autres adoptent une ligne radicale et intransigeante à l’instar de Martin Fayulu qui réclame la « vérité des urnes » dans le cadre de la présidentielle du 30 décembre dernier remportée par Félix Tshisekedi d’après la commission électorale et la cour constitutionnelle. Dans un tel climat, il serait donc très difficile pour l’ancien pensionnaire de la prison de Scheveningen de concilier les positions.

beninwebtv.com