Réchauffement climatique : ces multinationales, patrons ou agences de com’ qui brillent par leur hypocrisie

Côté face, les multinationales françaises affichent un discours verdi qui met en avant leurs engagements climatiques. Côté pile, les stratégies sont orientées par des lobbies qui combattent toute politique ambitieuse. Basta ! vous propose une plongée dans le monde des affaires.

« Jusqu’à quand les citoyens européens se laisseront-ils dicter par la pensée unique ce qui est bien ou mal » ? Le risque est « de ne plus pouvoir passer ses vacances au-delà d’un rayon de 100 kilomètres ». Ces propos publics sont ceux d’un patron émargeant à 7,6 millions d’euros par an. Carlos Tavares dirige le groupe français PSA et préside l’association des constructeurs automobiles européens (Acea). Son « cri d’alarme » (sic) vise la prise de conscience écologique et a été relayé par la presse économique. Ce coup de gueule, version patronale de « l’écologie, ça commence à bien faire », vise-t-il à faire diversion ? PSA a augmenté ses émissions de gaz à effet de serre de 60 % depuis la signature de l’Accord de Paris en 2015, comme l’a révélé notre Observatoire des multinationales dans Le Vrai bilan du CAC40.

Cette croissance des émissions du groupe, concomitante à celle de ses bénéfices (+50 % en 2018), est liée au rachat de concurrents (Opel en 2017) mais aussi au marché des SUV (« sport utility vehicles »), ces véhicules très polluants et sources de multiples nuisances. Ils représentent aujourd’hui un tiers des ventes de voitures neuves ! En misant sur leur développement, le secteur automobile joue un rôle clé dans le changement climatique. Rares sont les PDG comme Carlos Tavares, en France, à continuer d’assumer des choix stratégiques qui nient les limites écologiques de la biosphère. Raison pour laquelle, dans le cadre d’une enquête publiée aujourd’hui avec le JIEC (journalistes d’investigation sur l’écologie et le climat) sur les nouvelles formes de climatoscepticisme en France, nous avons classé le PDG de PSA parmi les climato-faussaires.

Lire la suite sur B!

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.