Rudy Giuliani, l’avocat de Trump, sommé de livrer des documents au Congrès

La tension montre entre les démocrates et Donald Trump. Le président américain a suggéré de faire arrêter l’un d’entre eux pour « trahison ».

Lancés dans leur procédure de destitution de Donald Trump, les leaders démocrates sont passés à l’étape suivante. Après avoir haussé le ton contre Pompeo la semaine dernière, les chefs démocrates de commissions parlementaires ont exigé lundi de l’avocat personnel de Donald Trump, Rudy Giuliani, qu’il leur livre des documents liés à l’affaire ukrainienne. Rudy Giuliani « a admis à la télévision qu’il avait demandé, en tant qu’avocat personnel du président, au gouvernement ukrainien de cibler l’ancien vice-président Joe Biden », écrivent les démocrates dans un communiqué le sommant de remettre les documents d’ici au 15 octobre. Donald Trump est soupçonné par les démocrates d’avoir fait pression sur son homologue ukrainien pour qu’il mène des investigations sur le démocrate Biden, son possible adversaire en 2020.

De son côté, Donald Trump a suggéré de faire arrêter un élu démocrate du Congrès pour « trahison ». Au milieu d’une rafale de tweets à la tonalité particulièrement agressive, le 45e président des États-Unis s’en est pris avec virulence à l’élu démocrate qui supervise cette enquête, Adam Schiff. « Adam Schiff a fait, illégalement, une déclaration fausse et terrible sur mon échange avec le président ukrainien. (…) Cela n’a rien à voir avec ce que j’ai dit. Doit-il être arrêté pour trahison  ? » a lancé M. Trump, donnant l’image d’un président aux abois.

Rudy Giuliani, l'avocat de Trump, sommé de livrer des documents au Congrès

Adam Kinzinger @RepKinzinger

which our Country will never heal.” Pastor Robert Jeffress, @FoxNews I have visited nations ravaged by civil war. @realDonaldTrump I have never imagined such a quote to be repeated by a President. This is beyond repugnant. https://twitter.com/realDonaldTrump/status/1178477539653771264 … Donald J. Trump @realDonald Trump

En réponse à @realDonaldTrump ….If the Democrats are successful in removing the President from office (which they will never be), it will cause a Civil War like fracture in this Nation from

Fait remarquable, son ancien conseiller à la sécurité intérieure Tom Bossert a lui aussi exprimé son exaspération face aux tentatives du président et de ses proches de ressusciter une sombre théorie selon laquelle l’Ukraine, et non la Russie, aurait piraté les emails du Parti démocrate lors de la campagne de 2016. « C’est non seulement une théorie du complot, mais elle a été complètement démontée », a-t-il déploré sur ABC.

Les parlementaires démocrates ont envoyé vendredi leurs premières injonctions à comparaître, sommant notamment le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo de leur livrer des documents nécessaires à leur enquête. Dans ce contexte de grande tension à Washington, l’ancien sénateur républicain Jeff Flake, farouche détracteur de Donald Trump, a appelé les élus de son parti à, enfin, donner de la voix. « Mes amis républicains, le temps est venu de mettre votre carrière dans la balance au nom de vos principes. Que vous pensiez ou non qu’il mérite d’être destitué, vous savez qu’il ne mérite pas d’être réélu », a -t-il écrit dans une tribune publiée lundi dans le Washington Post. « Notre pays aura d’autres présidents. Mais les principes, eux, ne sont pas interchangeables. »

SOURCE AFP

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.