TRUMP DANS LA TOURMENTE POUR UNE CONVERSATION TÉLÉPHONIQUE AVEC LE PRÉSIDENT UKRAINIEN

US President Donald Trump attends a meeting with Indian Prime Minister Narendra Modi (not shown) at UN Headquarters in New York, September 24, 2019, on the sidelines of the United Nations General Assembly. (Photo by SAUL LOEB / AFP)

Donald Trump a bien demandé au président ukrainien Volodymyr Zelensky, d’enquêter sur Joe Biden, selon la transcription de leur appel. Le 9 septembre, l’inspecteur général des services de renseignement a informé le Congrès qu’il avait été saisi un mois plus tôt d’un problème « urgent » par un lanceur d’alerte « crédible », lui-même membre de la communauté du renseignement. Mais l’administration de Donald Trump a refusé de transmettre aux parlementaires le contenu de ce signalement.

Les médias américains ont alors enquêté sur cet énigmatique lanceur d’alerte. Selon eux, il s’était inquiété, entre autres, du contenu d’une conversation téléphonique entre Donald Trump et son homologue ukrainien, Volodymyr Zelensky, survenue le 25 juillet.

Acculé par de nombreuses fuites, le président américain a reconnu avoir évoqué lors de cet entretien le favori de la primaire démocrate pour la présidentielle de 2020, Joe Biden, et son fils Hunter. Mais il a assuré que l’échange était « irréprochable » et s’est engagé à rendre son contenu intégralement public.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.