Trump déclare son amour aux Russes

Après qu’Hillary Clinton a accusé certaines candidates à la présidentielle de 2020 d’être les favorites de Moscou, Donald Trump s’en est pris à son ancienne rivale démocrate, tweetant au passage l’amour qu’il éprouve pour les Russes, mais aussi… pour le monde entier.

Trump déclare son amour aux Russes

Donald Trump a traité Hillary Clinton de «folle» après que cette dernière s’en est prise à Tulsi Gabbard, élue démocrate d’Hawaï, et à Jill Stein, lesquelles se sont lancées dans la course à la Maison-Blanche.

«Elle appelle la députée Tulsi Gabbard “une favorite russe” et Jill Stein “un atout russe”. Comme vous l’avez peut-être entendu, on m’appelait également un grand amoureux de la Russie (en fait, j’aime les Russes. J’aime tout le monde!) . Hillary est devenue folle!», a tweeté le Présiden https://twitter.com/realDonaldTrump

So now Crooked Hillary is at it again! She is calling Congresswoman Tulsi Gabbard “a Russian favorite,” and Jill Stein “a Russian asset.” As you may have heard, I was called a big Russia lover also (actually, I do like Russian people. I like all people!). Hillary’s gone Crazy! .

La candidate malheureuse à l’élection de 2016 a fait cette série de déclarations citées par Trump lors d’une interview accordée au podcast Campaign HQ. Dans la foulée, Tulsi Gabbard a dénoncé une tentative de la dénigrer. Sans mâcher ses mots, la jeune élue a traité Hillary Clinton de «reine des va-t-en guerre, l’incarnation de la corruption et la personnification de la pourriture».

fr.sputniknews.com

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.