Trump propose que Napoléon Bonaparte aille défendre les Kurdes en Syrie

Répondant à ceux qui voudraient que les États-Unis défendent la frontière turco-syrienne et les Kurdes en Syrie, Donald Trump a proposé à la Russie, à la Chine ou même à Napoléon Bonaparte de le faire.

Le Président américain estime que les Kurdes en Syrie pourraient être protégés par n’importe qui, même par Napoléon Bonaparte, mais pas par les États-Unis.

«Quiconque veut aider la Syrie à protéger les Kurdes me convient bien, que ce soit la Russie, la Chine ou Napoléon Bonaparte», a-t-il réagi via Twitter.

M.Trump a également annoncé avoir rapatrié hors de Syrie le gros des troupes américaines «après avoir vaincu à 100% le califat»

. Après qu’Ankara a lancé une opération militaire dans le nord de la Syrie, baptisée Source de paix, contre le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) et Daech*, les États-Unis ont refusé de construire une alliance avec les Kurdes contre la Turquie. Les combattants kurdes des Forces démocratiques syriennes soutenus par les Américains ont alors qualifié cette position de «coup de couteau dans le dos».

L’opération Source de paix a été annoncée par la Turquie le 9 octobre dans le nord-est de la Syrie. Elle devrait permettre de créer une zone tampon à la frontière et assurer le retour des réfugiés syriens accueillis en Turquie, selon le Président Erdogan.
L’accord kurdo-syrien
Entre-temps, les Kurdes et le gouvernement syrien ont signé un accord le 13 octobre sur le déploiement des forces syriennes le long de la frontière avec la Turquie. Le document prévoit également que les forces kurdes intègrent la défense de l’Armée arabe syrienne.
Les premiers soldats des forces gouvernementales syriennes sont entrés lundi 14 octobre dans la ville de Manbij, dans le nord-est du gouvernorat d’Alep, ont annoncé plusieurs médias syriens. Les forces syriennes ont aussi pris le contrôle de la base aérienne d’Al-Thawrah, ainsi que d’autres villes et villages dans les gouvernorats d’Hassaké et de Raqqa, selon les médias.

fr.sputniknews.com