Un entraîneur de lutte se moque du meurtre de George Floyd…Il le paye très cher.




Un entraîneur de lutte d’un lycée de l’État de Washington a été licencié pour s’être moqué du meurtre de George Floyd.closevolume_off

Dave Hollenbeck, l’entraîneur de lutte du Bethel High School a réagi à cet incident tragique en partageant des messages pour jeter un doute sur la façon dont Floyd est décédé.

Il a publié une photo de lui avec un genou à l’arrière de son cou avec en légende : « Pas encore mort. Je fais ça pour les officiers de police de Are, les médias sont une machine à appâter la course et j’en ai marre, je vais parler à chaque fois si vous n’aimez pas ça, je suis désolé mais j’aime tout le monde Réveillez-vous l’Amérique », a-t-il écrit.

Un entraîneur de lutte se moque du meurtre de George Floyd...Il le paye très cher.

Dans une autre publication, Hollenbeck a écrit: « C’est pour les personnes qui ne savent pas de quoi ils parlent quand ils disent que ceci pourrait vous tuer. »

Dans un communiqué publié par le Bethel School District, l’établissement a confirmé que Dave Hollenbeck avait été licencié pour sa publication insensible.

« Nous avons terminé notre enquête. Dave Hollenbeck n’est plus employé par le Bethel School District. Son comportement n’était pas conforme à nos initiatives en matière d’équité et à nos politiques de non-discrimination », a déclaré le porte-parole du district, Doug Boyles.

Hollenbeck a ensuite défendu ses publications dans une interview avec KIRO 7. « Je n’ai pas raconté de mensonge; j’ai montré que j’allais bien même avec un genou sur mon cou. C’est tout. Je n’ai rien dit de raciste et peut-être que c’était insensible à l’époque. »